Internet des objets : c’est déjà demain ? (1re partie)

internet_of_things

Lorsque l’on imagine le Web 3.0 soit le futur du Web, il est inévitable, à l’heure actuelle, de parler de l’Internet des Objets. 

C’est d’ailleurs le thème fédérateur de la session LeWeb’12 qui se déroule actuellement à Paris. Plus qu’un thème précurseur, Loïc Le Meur, co-organisateur de ce rendez-vous de la planète Web, explique, dans une interview accordée à ITespresso.fr, que « L’internet des objets est un mouvement de fond.« 

Loïc Le Meur poursuit en définissant l’Internet des objets : « C’est la conjonction du matériel et du logiciel, enrichi par nos interactions sociales sur le web ou le mobile. »

leweb

Pourquoi avoir choisi ce thème pour la session 2012 ?

Dans cette même interview, Loïc Le Meur répond : « C’est tout simplement le thème qui suscite le plus d’activité entrepreneuriale dans la Silicon Valley cette année. Plus de la moitié des dossiers sont liés aux objets connectés, enrichis par leur connexion à Internet et leurs interactions avec les autres internautes. »

Ce sont donc plus de 3000 participants qui participent actuellement à cette grande réunion sur le thème de l’Internet des Objets.

L’EMERGENCE DE L’INTERNET DES OBJETS

DU PERSONAL COMPUTER A L’INFORMATIQUE UBIQUITAIRE…

«Les technologies les plus profondément enracinées sont les technologies invisibles. Elles s’intègrent dans la trame de la vie quotidienne jusqu’à ne plus pouvoir en être distinguées»

Mark Weiser. 

C’est en ces termes que le défunt Mark Weiser, ancien Directeur du Centre de recherches de XEROX à Palo Alto, préfigurait notre avenir lorsqu’il a inventé, en 1991, le terme d’ « Informatique ubiquitaire » , terme précurseur de l’Internet des objets.

L’informatique ubiquitaire désigne le fait que l’informatique est omniprésente.

Contrairement au modèle du Personal Computer dans lequel un seul utilisateur engage consciemment un dispositif unique dans un but spécialisé, quelqu’un qui « utilise » l’informatique ubiquitaire engage plusieurs dispositifs et systèmes informatiques simultanément, au cours de ses activités journalières, et n’est pas nécessairement averti qu’il en est ainsi.

L’informatique ubiquitaire ou la « technologie calme »

Mark Weiser, lors d’une de ses conférences, a énuméré 4 principes de l’informatique ubiquitaire :

  • Le but d’un ordinateur est de vous aider à faire quelque chose
  • Le meilleur ordinateur est un domestique tranquille et invisible
  • Plus vous faites de choses par intuition, plus vous êtes intelligent ; l’ordinateur doit être une extension de votre inconscient
  • La technologie doit créer le calme

Mark Weiser et John Seely Brown ont très vite associé le terme d’informatique ubiquitaire à la notion de « technologie calme ». Dans leur ouvrage commun, Designing Calm Technologyils décrivent la technologie calme comme « ce qui informe mais ne nécessite pas votre attention » ou « quand la technologie se retire dans l’arrière-plan de nos vies.« 

De l’Informatique ubiquitaire, on parle alors d’ « Intelligence ambiante »

 

L'évolution des ordinateurs : la course à la miniaturisation et à la diffusion dans le milieu ambiant

L’évolution des ordinateurs : la course à la miniaturisation et à la diffusion dans le milieu ambiant

Dans cette approche, donc, le concept d’ordinateur change : d’une activité de traitement exclusivement centrée sur l’utilisateur, l’informatique devient interface entre « objets communicants » et personnes, et entre personnes.

ET C’EST ALORS QUE L’ON PEUT PARLER D’INTERNET DES OBJETS

L’environnement pervasif (ou ubiquitaire) permet à ces objets communicants de se reconnaître entre eux et de se localiser automatiquement.

Ainsi, avec l’Internet des objets, l’objet physique devient – par le biais de son intelligence logicielle associée – un véritable acteur dans les processus dans lesquels il est engagé, au même titre que le sont les humains, les organisations ou certains systèmes d’information.

Une fois n’est pas coutume, je vous invite à visionner cette courte vidéo décrivant très simplement et clairement l’Internet des Objets. (Encore une vidéo en anglais mais si je l’ai moi-même comprise, vous comprendrez aussi, croyez-moi…)

 

La seconde partie de l’article est par ici >

Tagué , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :